MOSSBERG MAVERICK 88 POMPE Cal. 12

425,00

Calibre : 12/76

Capacité : 5+1

Longueur canon : 61 cm

Longueur totale : 100.5 cm

Poids : 3.2 Kg

L’engouement pour les fusils à pompe à canon rayé ne s’est pas démenti, et ce depuis leur introduction sur le marché par une poignée d’armuriers téméraires. Malheureusement nous n’en fûmes pas, mais hommage leur soit rendu ici, ces pionniers resteront des héros dans l’histoire armurière française.

Or avant les SXP, les Fabarm et les fusils turques en pagaille, le premier exemplaire de fusil à pompe à revenir entre les mains des tireurs sportifs et des chasseurs sous le régime de la catégorie C fut le Maverick 88. Son coût initial pouvant s’accommoder d’un rayage réalisé à postériori, sans que le prix final ne devienne rédhibitoire pour le client français.

Car de fait le Maverick 88 peut s’envisager comme un Mossberg 500 d’entrée de gamme. Il présente la même mécanique, la même fiabilité la même légèreté, mais pour un prix plus modeste. Ceci grâce à quelques menues concessions en termes d’options, et une fabrication mexicaine de ses pièces constitutives (contre américaine pour les Mossberg 500).

Reste que le résultat est là. Au stand de tir comme en action de chasse, le Maverick 88 fait profiter son utilisateur de tous les avantages Mossberg, sans le ruiner au passage. Il reste à nos yeux l’une des meilleures options du marché français, et force est de l’admettre, notre petit préféré.

Fonctionnement

On l’a dit le Maverick 88 bénéficie de la même mécanique que le Mossberg 500. L’essentiel de leurs pièces seront donc interchangeables, canons compris. La culasse est directement mise en mouvement par la traction du tireur sur la pompe, celle-ci transmettant son retrait par une tringle double.

La culasse profite de deux extracteurs pour décoller les douilles de la chambre avec autorité. La douille vide sera ensuite projetée hors de l’arme par sa fenêtre d’éjection. On notera que l’éjecteur est fixé dans le boiter par une simple vis, ce qui facilite grandement son remplacement en cas de casse.

Lorsqu’une cartouche est chambrée, la pompe se verrouille en avant pour le tir. La culasse l’autorisera à revenir vers l’arrière sitôt le coup parti. Dans l’hypothèse où l’on souhaiterait pouvoir rouvrir la culasse sans faire feu, on dispose d’une patte de déverrouillage en arrière du pontet (face gauche). Il suffit de la presser pour libérer la pompe.

L’alimentation est assurée par un tube magasin de 4 coups, portant la capacité de l’arme à 4+1 (comme l’exige la loi). Point fort des fusils Mossberg, la palette élévatrice s’efface pour autoriser son remplissage, vous évitant ainsi les pincements habituels des autres modèles.

A la différence du Mossberg 500, la sécurité n’est pas sur le dos de poignée, mais intégrée au pontet sous une forme transversale. Elle n’en reste pas moins parfaitement accessible, même si moins instinctive à effacer pour qui épaulerait à gauche.

Caractéristiques

Pour se conformer à la législation actuelle, ce Mossberg Maverick 88 vous est proposé avec un canon de 61 cm. Il est rayé hélicoïdal, pour favoriser la mise en rotation des projectiles monolithiques (slug, Brenneke, balles flèches…). En contrepartie une telle rayure sera nocive pour l’homogénéité d’une gerbe de plombs traditionnelle.

Les garnitures du Maverick 88 sont synthétiques, aptes à affronter tous les temps. On pourra à loisir les remplacer par des accessoires pour Mossberg 500, mais attention, la pompe est ici goupillée à ses bras. Il sera donc nécessaire de se procurer une nouvelle tringle si l’on souhaite changer de garde-main.

Les fusils à pompe Mossberg 88, 500, 590 et 590A1 partagent un boîtier en aluminium, garant de leur légèreté et de leur maniabilité sur le terrain. Naturellement le verrouillage de la culasse s’effectue tout de même acier contre acier, via le prolongement arrière du canon.

Ce canon se termine à l’avant par un grain d’orge traditionnel, à placer dans l’alignement de la bande striée sur le boitier. Rien à régler, simple et efficace.

De fait ce Maverick 88 constituera à jamais le premier pas du grand public dans la reconquête du fusil à pompe. Mais au-delà de cela, il reste le plus plaisant l’usage, le plus simple à apprivoiser et le meilleur rapport qualité/prix du marché. Le choix naturel, indubitablement.

En stock

UGS : DV10279 Catégories : , , ,

Description

 Fusil à ré-armement manuel MOSSBERG MAVERICK 88 POMPE Cal. 12

  • Calibre 12
  • Capacité : 5+1
  • Longueur canon : 61 cm
  • Longueur totale : 100.5 cm
  • Poids : 2.8 Kg
  • Sûreté : manuelle
  • Carcasse aluminium

Arme de catégorie C – Soumise à déclaration

Envoi par courrier recommandé des pièces suivantes :

  • Copie de Carte d’identité recto-verso (ou passeport )
  • Copie de Licence de tir FFT en cours de validité (année en cours) / Permis de chasser et la validation en cours de validité
  • LIVRAISON EN 2 COLIS (majoration assurances : 20 €)

Informations complémentaires

Poids 11 kg